Comment se rendre à Puerto Rio Tranquilo depuis l’Argentine ?

Après mes 5 jours à El Chalten, j’ai décidé de rejoindre la région de Bariloche en passant par le Chili et la fameuse Carretera Australe. Relier El Chalten à Bariloche semblait plus logique mais pour 2 raisons je n’ai pas voulu le faire ainsi : il n’y a rien entre ces 2 villes et cela prendre 24h de route ! Malheureusement, peu d’informations sont disponibles lorsque l’on souhaite passer de l’Argentine au Chili dans cette région de Patagonie. Alors voici mon expérience !

Je voulais commencer ma remontée de la Carretera Australe depuis Puerto Rio Tranquilo, là où se trouves les magnifiques cavernes et cathédrales de marbres ! C’est la ville qui semblait la plus accessible sur la carte depuis l’Argentine et desservie par la route ! Pour se faire, j’ai du partir de El Chalten jusqu’à Los Antiguos, qui est la dernière ville avant la frontière avec le Chili. Puis, traverser celle-ci jusqu’à Chile Chico, la première ville côté Chili, et enfin rejoindre Puerto Rio Tranquilo.

En résumé : El Chalten > Los Antiguos > frontière Argentine-Chili > Chile Chico > Puerto Rio Tranquilo

Sur le papier, ça a l’air simple mais c’est beaucoup plus compliqué en pratique. A l’heure de mon voyage, nous sommes fin octobre ! La haute saison en Patagonie (argentine et chilienne) ne commence qu’à partir du 15 novembre. De ce fait, les bus pour Los Antiguos ne sont pas fréquent. Il n’y a que 2 compagnies : Chalten Travel et Marga. Pour Chalten Travel, il n’y avait qu’un bus de jour par semaine, le mardi, pour Los Antiguos pour le prix de AR$ 2800 (octobre 2019). Pour Marga, c’est un bus de nuit desservi tous les jours et qui coute plus de AR$ 4000 (octobre 2019) !!

Puis de Los Antiguos, vous devez passer la frontière jusqu’à la première ville au Chili qui est Chile Chico.

2 possibilités : 
– faire du stop
– prendre un bus « shuttle » pour AR$ 250 (octobre 2019) qui vous emmène depuis Los Antiguos jusqu’à Chile Chico

J’ai bien évidemment opté pour la 2e option, sachant qu’il est plutôt facile avec la première. Pour le prix, j’ai choisi le confort ! En basse saison, il n’y a qu’un bus par jour, à 13h. Mais comme c’est le Chili, parfois ça change, il faut absolument vous renseigner au terminal de bus ! 

Le trajet n’est pas bien long : 30 minutes en tout si tout s’enchaine bien ! Le chauffeur vous guide également dans les formalités de passage de frontière, il n’y a qu’à suivre.

Une fois arrivée à Chile Chico, il faut rejoindre Puerto Rio Tranquilo. Et là c’est un autre histoire … Qui dit basse saison, dit peu de monde et donc peu voire pas de bus ! Et c’est quasiment mission impossible pour faire du stop à cette saison, car très peu de voitures y vont, à la limite de l’inexistant. 

Lac Buenos Aires

Ce qui s’est passé dans mon cas …

Je suis arrivée à 13h30 à Chile Chico. J’ai demandé s’il y avait un bus pour Puerto Rio Tranquilo. Au passage, celle-ci se trouve à 160 km mais il faut 3h30 pour y aller … Et en fait, il n’y avait pas de bus ce jour là ! Puis la dame s’est vite rattrapée en me disant que peut-être il pouvait y en avoir un à 15h30 si du monde voulait aussi y aller. Par malchance, j’étais la seule à vouloir y aller à ce moment là. Ca ne sentait pas très bon. 

Puis j’ai vu un groupe de 4 françaises débarquer avec le même objectif et c’était la fête car je savais qu’un bus pouvait se mettre en place pour nous !
Ces 4 françaises sont arrivées à 11h30 et ont tenté le autostop pour rejoindre Puerto Rio Tranquilo. Et comme elles me l’ont confirmée, après 2h de tentatives, elles n’avaient croisé que 2 voitures.
Ils ont pu mettre en place un mini van pour nous y emmener toutes les 5 et 2 autres voyageurs. Surtout qu’il y avait des gens à Puerto Rio Tranquilo qui voulait revenir sur Chile Chico ! Le prix était quand même salé : 15000 CLP (octobre 2019) ! Mais au moins, je suis partie aux alentours de 15h !

Depuis Chile Chico, vous pouvez vous rendre de l’autre côté du lac, à Puerto Ibanez, avec Naviera Austral ! Cela est intéressant si vous souhaitez vous rendre à Coyhaique sans devoir faire tout le tour du lac !

Ainsi nous avons pu faire nos 3h de route jusqu’à Puerto Rio Tranquilo … et quelle route !!! Elle est sublime, des paysages absolument incroyables, une vue magnifique sur le lac Buenos Aires (ou General Carrera) mais c’est une route en terre ! Du coup, on ne peut rouler maximum qu’à 60 km/h ! Voilà pourquoi il faut au moins 3h pour y aller ! 

Petite astuce, placez vous sur le côté droit du van pour profiter de la vue sur le lac 😉

Quoiqu’il en soit, cette petite péripétie aura été riche en émotions et cela m’a permis de me dépasser à trouver des solutions alternatives. C’est une situation plutôt inconfortable car j’étais dans l’inconnu de savoir ce qui allait m’arriver et si j’allais atteindre mon objectif d’arriver à Puerto Rio Tranquilo … moi qui étudie si précieusement mes transferts en amont ! Là ce n’était pas possible !

J’espère que ce petit récit vous aura aidé si vous vous retrouvez dans la même galère que moi. Ou si vous prévoyez de faire la même chose que moi, avec le peu d’informations à ce sujet là, j’espère vous rassurer un peu ! Un seul mot d’ordre : soyez poli et gentil !!! Cela peut être frustrant pour vous mais c’est comme ça là bas, soyez indulgent !

A bientôt,

So.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.