Cuzco : au coeur de la culture Inca

Nichée à plus de 3300 m d’altitude entre les montagnes, la ville de Cuzco a été un véritable coup de coeur pour moi. Cette ville colorée et culturellement riche est un passage quasi obligatoire lorsque l’on visite le Pérou. Et pour cause, il s’agit de la dernière grande ville avant d’atteindre le célèbre Machu Picchu.

Nous avons eu la chance sans le savoir d’être tombée à la bonne période pour vraiment s’imprégner de toute la magie de Cuzco. En Juin, la ville de Cuzco est en fête ! A la Plaza de Armas, il y a souvent de la musique et des parades en costume traditionnel hautes en couleur. Des personnes âgées au plus jeunes, tout le monde y participe et le peuple se rassemble massivement pour admirer le spectacle. La journée la plus importante du mois de juin est celle de la fête du Soleil, le 24 juin ! Cette journée permet de rendre hommage au Dieu Soleil.

plaza de armas cuzco
Plaza de Armas

On déambule et on se perd facilement (dans le bon sens du terme) dans les rues de Cuzco.

Le centre historique est très colorée, rempli de restaurants et magasins. Il entoure principalement la place principale avec ses cathédrale et les bâtiments à l’architecture très péruvienne.

Promenez-vous dans la rue Hatun Rumiyoc et admirer les constructions de pierre faites à l’époque. De nos jours, on ne sait toujours pas reproduire ce type de construction ni comment les gens ont réussi à parfaitement emboiter les pierres de cette façon.

Un peu plus en hauteur, vous trouverez le quartier de San Blas. Les ruelles pavées y sont atypiques et regorgent de petites échoppes plus authentiques.

En montant encore, vous pourrez tomber aller visiter d’anciennes ruines de Sacsayhuman (payant) avec une magnifique vue sur toute la ville.

cuzco
Cuzco

De nombreuses excursions sont au départ de Cuzco, dont le fameux Inca Trail ou encore les Rainbows Mountains qui se nichent à plus de 5000 m d’altitude.

La ville de Cuzco permet de s’acclimater à l’altitude si vous prévoyez ces types d’excursion. En effet, il ne faut pas rigoler avec l’altitude au risque de tomber gravement malade. Vous retrouverez ici mon expérience avec l’altitude. Etant donné que je me suis acclimatée à plus de 4000 m déjà, Cuzco était beaucoup plus facile à gérer mis à part les montées vers le quartier de San Blas.

Prochaine étape : le Machu Picchu !

So.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *