Japan Rail Pass : comment faire le bon choix ?

Lorsque vous planifiez votre voyage au Japon, vous allez obligatoirement vous poser la question du déplacement, notamment du train. Puis, vous allez tomber sur la question du fameux Japan Rail Pass ou « JR Pass » … Et lorsque vous allez approfondir légèrement plus vos recherches, vous vous sentirez alors de plus en plus perdus voire de plus en plus anxieux car vous ne saurez peut-être pas lequel choisir, comment ça fonctionne ou tout simplement si il est fait pour vous !

Qu'est-ce qu'un JR Pass ?

Pour faire simple, c’est un ticket qui permet une utilisation illimitée des trains (et parfois autres moyens de transport) de la compagnie nationale JR sur une région choisie pour une durée définie.
MAIS sous certaines conditions :
1. Les catégories de trains ou lignes de train sont déjà sélectionnées
2. La durée définie se compte en jours consécutifs
3. Les sièges non-réservés sont toujours inclus mais les sièges réservés sont souvent exclus

Mais combien de JR Pass existe-t-il ?

Pleins !!
Le plus connu est le JR Pass National, celui qui permet de voyager à travers tout le pays en 7, 14 ou 21 jours.
Mais il existe des Pass Régionaux dont peu de personnes connaissent ou ont peur d’utiliser. Ils sont catégorisés par régions, et autorisent une utilisation illimitée uniquement dans la région choisie ! Et pour corser les choses, il existe plusieurs types de Pass Régionaux au sein d’une même région pour des durées allant d’une journée à 7 jours … de quoi donc vous donner le tournis !

Je me suis cassée la tête pendant de longues longues heures de recherches alors laissez-moi vous aider à mon tour !

En résumé, le choix d’un ou des JR Pass se décompose en plusieurs étapes :
1. Avoir son itinéraire « plutôt » défini
2. Faire un comparatif des prix de train proposés en sièges non réservés
3. Définir son JR Pass ou non

Vous l’aurez compris, il faut du temps et de la patience pour comprendre et rentabiliser au mieux son Pass.

ETAPE 1 : Définir son itinéraire

Si on reprend mon itinéraire :

J1 : Paris – Osaka
J2 : Osaka – Hiroshima
J3 : Hiroshima – Miyajima
J4 : Hiroshima
J5 : Osaka – Universal Studios
J6 : Osaka – Universal Studios
J7 : Osaka
J8 : Osaka
J9 : Osaka – Nara
J10 : Kyoto
J11 : Kyoto
J12 : Kyoto
J13 : Kyoto
J14 : Kanazawa
J15 : Takayama
J16 : Shikarawa-go – Takayama
J17 : Tokyo
J18 : Tokyo
J19 : Tokyo
J20 : Hakone
J21 : Hakone – Tokyo
J22 : Tokyo
J23 : Tokyo
J24 : Tokyo
J25 : Tokyo – Paris

Je me suis dit que le plus simple serait de prendre un JR Pass National 21 jours éventuellement, en le démarrant du J2 et se terminant au J22. Ou bien simplement un JR Pass National 14 jours, puisque ma dernière semaine se passe uniquement à Tokyo, pour 358 €. A moins d’être pleins aux as, on se poserait pas la question … on paierait 449 € pour le JR Pass National 21 jours. Oui, 449 € !! Etant un budget assez conséquent et n’étant pas riche, il valait mieux pour moi que ce Pass soit rentabilisé. J’ai donc décidé de faire un comparatif des prix des trains si je devais les acheter un à un.

ETAPE 2 : Comparer le prix des trains

J’ai du décomposer mon voyage en 2 parties pour les trains : de Osaka Kansai Airport à Kyoto puis de Kanazawa à Tokyo. La simple raison étant qu’il n’y a pas de train direct entre Kanazawa et Takayama. J’ai ainsi acquis 2 JR Pass Régionaux durant mon séjour.

Très bien, mais comparer comment ? Avec le site Hyperdia ! En anglais seulement, disponible également en application. Il est d’une efficacité redoutable que ce soit dans le prix, les horaires, le type de train …

Surtout pensez bien à décocher la case Nozomi et Private Railway car ils sont non compris dans un JR Pass !

Puis lorsque vous appuyez sur Search, vous tombez sur quelque chose comme ça :

Et donc vous avez toutes les infos sur les trains, leurs numéros, les horaires … mais ce qui nous intéresse le plus ici, c’est le prix ! Alors automatiquement, le prix est affiché en haut pour des sièges réservés. Comme je vous le disais, ce n’est généralement pas inclus dans un JR Pass alors mieux vaut baser les calculs sur le moins cher, donc en sièges non réservés. Et en changeant simplement l’option des sièges, vous aurez donc ceci :

Soit une petite différence de 1070 yens.

J’ai donc procédé ainsi pour tous mes déplacements en train de ville en ville. J’ai alors composé un fichier Excel avec tous mes prix et celui des Pass en yens puisque tout est affiché en yens et pour simplifier les choses …

Et là le résultat est sans appel … Pour une durée de voyage de 14 jours consécutifs, le JR Pass ne m’était pas rentable du tout avec une différence de 115 €, et même en sièges réservés ! Alors j’ai donc cherché d’autres Pass pouvant me faire économiser un peu d’argent sur les transports.

ETAPE 3 : Choisir un JR Pass (ou pas)

Comme vous pouvez le voir, il y avait deux Pass qui pouvait m’intéresser : le Kansai Hiroshima 5 days ou le Kansai Wide area 5 days. La seule différence est indiquée dans le nom, le deuxième ne me permettait pas d’aller jusqu’à Hiroshima.

J’ai donc choisi le Kansai Hiroshima 5 days Pass me permettait de prendre le train depuis J2 jusque J6 incluant également le ferry de la compagnie JR pour Miyajima et le train JR pour Universal Studios. Je ne savais pas que mon Pass me permettrait de prendre le train jusqu’à Universal … comme quoi même en étant bien préparé, des détails nous échappent !

Suite à mon retour de voyage, si j’avais pris mes billets de train séparément, j’aurais dû dépenser 23400 yens. Mon Pass, qui m’a coûté 13500 yens, m’a permis une belle économie de 9940 yens !

Pour le reste de mon voyage, j’ai décidé de prendre un billet train à l’unité pour rejoindre Kyoto depuis Osaka. Par rapport à l’emplacement de mon hostel, le train de la ligne privée était plus rapide d’accès et moins cher que ce que je pensais !

Pour rejoindre Kanazawa, j’ai ainsi activé mon 2ème JR Pass Régional : le Takayama Hokuriku 5 days Pass. Il me permet de voyager entre Kyoto et Kanazawa en train … mais également en bus entre Kanazawa et Takayama autant de fois que je le veux.

Après mes comparaisons, il n’y avait quasiment aucune différence entre le prix du Pass et sans celui ci, alors pourquoi se priver ? Surtout qu’en prenant le Pass, j’avais une certaine flexibilité comme par exemple, si je voulais aller à Shikarawa-go 2 fois !

Enfin, la dernière grosse portion de déplacement était de Takayama à Tokyo … et là, malheureusement, il n’y avait pas grand choix. Soit je prenais le train en faisant un détour par Nagoya ou aller à Toyama, soit je prenais le bus direct de Takayama à Tokyo-Shinjuku. Que ce soit l’un ou l’autre, il fallait compter au moins 5h de trajet alors j’ai décidé d’opter pour le bus direct avec la compagnie Nohi Bus. Et la très belle surprise de ce choix fut qu’on peut apercevoir le Mont Fuji sur une durée de 30 minutes par temps dégagé ! Et ça, ce n’est noté nul part 😉
(PS : vous devez choisir les places du premier rang côté gauche pour profiter au mieux de la vue)

Comment acheter son JR Pass ?

Avant il était obligatoire pour un touriste d’acheter son JR Pass avant d’arriver sur le territoire japonais car il n’y avait aucun autre moyen de se les procurer. Maintenant, vous pouvez toujours les acheter avant d’arriver au Japon mais également après votre arrivée sur le pays. Malheureusement en les achetant sur place, ils sont beaucoup plus chers !

Pour acheter son ou ses Pass, ça se passe en ligne sur des sites revendeurs certifiés. Vous trouverez la même tranche de prix avec une différence de quelques euros seulement. Après paiement, le site se charge de vous envoyer le bon d’échange JR Pass qui servira à récupérer le fameux JR Pass souvent à l’aéroport (ou autre comptoir d’échange).

Pour ma part, je suis passée par le site monjrpass.com de l’agence Nippon Travel Agency France. C’est là que j’ai eu les prix les plus intéressants pour mes 2 Pass. Je vous l’avoue, le site n’est pas des plus moderne et n’inspire pas tellement pour l’achat mais mon expérience avec eux s’est très bien passé. Après avoir commandé en ligne, on reçoit un mail récapitulatif que l’on doit confirmer. Dans les 48 heures suivantes, la dame responsable des JR Pass nous appelle pour payer. Il faut alors communiquer ses coordonnées bancaires au téléphone. Ok, c’est vraiment pas moderne ni même sécurisé. J’ai moi-même été sceptique. Comptez encore 48 heures pour l’envoi des bons d’échange par la Poste avec un numéro de suivi que l’on vous communique avec un nouveau mail. Encore 2-3 jours de patience et vous recevez enfin vos bons d’échange JR Pass !

Il faut compter une bonne dizaine de jours pour recevoir ces bons d’échange, donc ne vous y prenez pas la veille du départ !

En résumé

Le JR Pass National n'est pas obligatoire.
Un JR Pass n'est pas obligatoire.
Cumuler des JR Pass au cours d'un même voyage c'est possible.
Il doit refléter votre parcours et vos envies.

Voilà. J’espère que cet article vous aidera dans vos recherches. Je ne prétends pas avoir la meilleure méthode mais c’est ce qui me convenait à moi et mon parcours !

Ce n’est pas parce que les gens prennent des JR Pass qu’il faut les prendre également. Il permet une facilité de voyage mais à quel prix ?

Partagez avec moi vos astuces, ça m’aidera pour un futur voyage au Japon 🙂

A bientôt.

So.

3 comments

  1. olivier

    C’est toujours sympa de partager quelques astuces. Je n’ai jamais eu la chance de partir visiter le Japon, mais je compte bien y remédier 🙂

    Répondre

    1. Wander & So

      J’espère qu’elles seront utiles pour ton prochain voyage au Japon ! Tu verras c’est un autre monde 🙂

      Répondre

  2. Organiser son premier voyage au Japon - We are World Trippers

    […] Son prix : TRES CHER Le budget consacré au transport au Japon est immense. Il existe des pass pour touristes combinant les différents modes de transports sur une durée limitée : j’ai nommé le Japan Rail Pass ! Et parce que le japonais est (très) prévoyant, il a inventé tout un tas de types de pass couvrant plus ou moins telle ou telle région sensé vous faire économiser des sous. MAIS ce n’est pas toujours le cas : il faut comparer !!! Pour ça, je vous renvoie à mon article dédié à ce sujet ici. […]

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.