Le cauchemar des poils pendant les voyages

C’est un titre pas très glamour mais c’est pas grave ! Ici, entre filles, on parle sans chichis ! Nous le savons toutes, les poils, c’est une question de société ! A l’heure où le culte de la beauté et la perfection feminine bat son plein avec toutes les affiches publicitaires, les posts Instagram, les mannequins parfaites et j’en passe, on ne parle pas de poils ! Pour nous les femmes, les poils c’est moche et ça fait négligée ! Mais les poils c’est aussi signe de la femme mature et assumée !

Moi je n’aime pas ça surtout pour les zones exposées au grand public ! Alors nous connaissons toutes les solutions pour éradiquer ce problème, j’ai nommé l’épilation ! C’est un marché, qui je crois, ne disparaitra jamais … Vous connaissez toutes les techniques possibles pour faire disparaitre ces petits monstres :

  • le rasoir : la technique la plus facile, la plus rapide et la moins couteuse. Le problème c’est que ça ne dure jamais assez longtemps dans le temps et il faut répéter sans cesse le même geste tous les 3 – 4 jours, voire tous les 2 jours pour les moins chanceuses d’entre nous
  • la crème dépilatoire : la moins douloureuse mais un peu contraignante. Il faut quand même s’accorder 15 à 30 minutes pour laisser la crème poser puis la rincer. Le résultat dure plus longtemps qu’au rasoir mais … pas trop non plus !
  • la cire : aïe aïe aïe c’est horrible ça fait mal. La méthode dont le résultat perdure pour quelques semaines si tout va bien. En général, on le fait pas soi-même puisqu’on veut pas se faire du mal alors on va chez l’esthéticienne. Et selon la zone, ça va couter cher !!
  • l’épilateur électrique : je n’ai jamais testé personnellement, mais faut s’accorder le temps, le résultat dure quand même un peu.

Bon à la maison, on a son petit rituel beauté du vendredi soir, où on se fait toute belle pour le week end à venir. Mais quand on est en voyage, à vagabonder d’un endroit à un autre, c’est pas facile de s’entretenir !!

Alors j’ai décidé de passer à l’étape ultime : l’épilation laser !

Je connaissais cette méthode depuis un petit moment, sans jamais me décider réellement ou même m’y intéresser. Car l’un des arguments principaux c’est son coût ! Pour ma part, ce sont les poils des aisselles qui me dérangeaient le plus. Donc j’ai opté pour cette zone là à traiter en premier. En voyageant de plus en plus et généralement pas dans les pays nordiques où la température avoisine les 0°, c’était assez contraignant pour moi de m’épiler tout le temps ! Alors j’ai recherché et surtout comparé les centres !

J’ai donc porté mon choix sur le Centre Ponthieu Saint Honoré à Paris. C’est un centre de médecine esthétique agréé qui propose l’épilation laser, entouré par des professionnels de santé (médecins) et d’équipements haute technologie. C’était très important pour moi que le lieu soit encadré par des médecins car malgré l’acte esthétique, ce n’est pas simplement comme une épilation à la cire. Vous trouverez beaucoup de lieux proposant l’épilation laser dont des centres de beauté donc simplement encadrés par des esthéticiennes. C’est à vous de faire votre choix sur la confiance à porter.

Comment ça se passe en pratique ?

Le premier rendez-vous s’effectue avec le médecin pour vous présenter la technique et vous expliquer les risques associés, souvent rares. Vous signerez alors un consentement.

Puis, vous pouvez programmer vos séances d’épilation.

Il faut savoir qu’avant chaque séance, vous devez vous raser la zone à traiter la veille. Aucun produit ne doit être mis 24h avant l’épilation. Oui oui … pas de déodorant ! Yay !

Le jour de l’épilation, vous êtes installée. Un masque vous est prêté. La dame règle l’appareil qui va permettre d’attaquer le poil à sa racine. Le laser ne couvre qu’une toute petite surface lorsqu’il est appliqué, en conséquence la dame va balayer toute la zone à traiter. L’effet du laser peut s’apparenter par la sensation d’une petite aiguille qui pique. Au bout du laser, un courant d’air (très) froid fonctionne en permanence pour geler la douleur.

Alors, c’est clairement très supportable mais je l’avoue ce n’est pas très agréable !! Au fur et à mesure, cette sensation va s’atténuer car il y aura de moins en moins de poils !

Combien de temps ça dure ?

La séance en elle même ne dure que 10 minutes. Je ne parle que pour l’épilation des aisselles. Mais il compter plusieurs séances afin d’éradiquer totalement ces fichus poils !! En effet, on tue le poil à sa racine. Mais comme on vous l’expliquera, il y a plusieurs générations (ou cycles) de poils, 3 au total. Il faut pouvoir traiter ces 3 générations de poils pour qu’il n’y en ai plus. On est assez sceptique au début.. on se demande si ça va fonctionner. Car les poils repoussent mais ils tombent comme s’ils n’étaient plus attachés. Au fur et à mesure des séances, les poils vont devenir de plus en plus fins et clairs … pour enfin … ENFIN … ne plus exister !!!

La chose la plus important est de ne pas toucher les poils entre 2 séances !! Pas de rasage rien (sauf la veille de la prochaine séance). Car si vous stimulez la zone, vous perdrez tout le travail accompli.

Pour ma part, j’ai dû compter 7 séances ! Tout d’abord, espacées de 6 semaines. Puis à partir de la 4e séance, c’était 2 mois d’écart. Et à la fin, 3 mois et demi.

Chaque séance pour les 2 aisselles coûte 35 €.

Alors il s’agit d’un investissement en temps et en coût car il m’aura fallu quasiment une année pour me débarrasser de mes poils. Mais maintenant je suis bien tranquille à ce niveau ! Les jambes et le maillot ne sont pas une priorité pour moi car je m’en sors plutôt bien de ce côté là.

MAIS …

La tendance des poils assumés commence à revenir. J’observe, depuis que je voyage, un côté assumé des poils quand on est une fille. Pour le côté nature, femme ou « j’ai des poils et alors ? ». Que ce soit des aisselles ou des jambes, oui oui ! Alors c’est quand même surprenant, mais ça fait partie de nous humains. Tout cela pour dire, qu’il faut vous accepter telles que vous êtes et être bien avec votre corps. N’écoutez pas tous ces jugements ou les stéréotypes à avoir. Si vous voulez gardes vos poils, très bien ! Si vous choisissez de vous en débarrasser comme moi, faites le ! Il faut que vous le fassiez pour vous.

Et vous ? Quelles astuces poils en voyage connaissez-vous ?

 

So.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.