Le choix de partir voyager : gérer la réaction des autres

Vous vous êtes déjà concerté avec vous-même à savoir si vous partez voyager ou pas ! Vous avez enfin décidé de sauter le pas : partir voyager au long cours ! Généralement d’une durée minimum de 3 mois à indéterminé ! Que ce soit faire un tour du monde, parcourir un continent, s’expatrier dans un pays dans le cadre d’un PVT … les possibilités sont infinies ! Vous êtes excités et à la fois angoissé … puisqu’il va falloir l’annoncer à vos proches ! Parents, frères/soeurs, oncles/tantes, cousin(e)s, papy/mamie, ami(e)s ou encore collègue de travail … la liste est longue !!! Vous vous imaginez déjà quelle va être leur réaction car vous les côtoyer au quotidien. Entre celui/celle qui vous soutiendra, celui/celle qui ne comprend pas, celui/celle qui s’en fout … il va falloir être fort mentalement !

Ce n’est pas un exercice facile et pourtant, il vous faut passer sur ce cap pour passer à la prochaine étape. Voici quelques petits conseils pour passer au mieux ce moment … qui peut vite devenir horrible !

LES ETAPES

FIXER UNE DATE BUTOIRE
Vous avez décidé de partir ! Très bien ! Mais quand ? C’est facile de dire que l’on va partir mais pour que cela deviennent réel, vous devez vous fixer une date limite. Cela vous permettra de visualiser le temps restant pour préparer au mieux votre départ au niveau administratif mais également au niveau personnel.

BLINDEZ-VOUS
Oui blindez-vous ! Car vous serez confronter à des personnes qui vous feront douter, culpabiliser voire rabaisser ! Et si vous tenez à mener votre projet à terme, rien ne doit se mettre en travers de votre chemin ! Revenir sur une décision est très facile et à porter d’un rien. C’est pour cela que vous devez être fort psychologiquement pour que les pensées et paroles négatives n’affectent pas votre jugement !

D’abord avec vous-même ! En tout cas, moi je me parle à moi-même pour m’encourager, me booster ! Puis vous trouverez des articles ou des retours d’expériences sur des situations similaires à la votre. Lisez-les, imprégnez-vous de leur force pour vous motiver à fond !

ANNONCER A VOTRE CERCLE PROCHE
J’entends par là les parents et les frères et soeurs. C’est le premier niveau à passer, qui généralement peut être casse-gueule. C’est souvent la famille, inquiète, qui peut être susceptible de vous faire revenir sur votre décision.

PROPAGER LA NOUVELLE A VOTRE ENTOURAGE
On continue sur la lancée en annonçant la (bonne) nouvelle aux collègues de travail, la meilleure amie, les autres, ami(e)s, la cousine, l’oncle …

On s’imagine tous les scénarios de réactions possibles en craignant celle de certaines personnes parfois. Et je me suis rendue compte que la réaction n’est pas souvent celle qu’on attendait… et dans les deux sens du terme. Entre la personne qui réagit agréablement bien alors qu’on s’attendait à ce que la foudre nous tombe dessus et à l’inverse, lorsqu’on pensait que ça allait plutôt bien se passer et finalement, c’est carrément l’incompréhension !

Si j’ai bien un conseil à vous donner, c’est de commencer à annoncer aux personnes susceptibles d’être compréhensif et de supporter votre décision, les personnes aux ondes positives ! Cela vous mettra plus en confiance et plus d’attaque pour affronter les mauvaises langues et les ondes négatives ! Vous serez mieux blindés à ce genre de réaction.

LES REACTIONS

Ahhhhhh … les réactions ! Très clairement, ce sont des montagnes russes émotionnelles que vous allez vivre ! Il y a eu des réactions auxquelles je ne m’attendais pas. Et vous devrez gérer vos émotions avant d’entreprendre la préparation de votre départ ! Entre toutes les annonces à faire, mis bout à bout, il m’aura fallu bien une bonne semaine !

Alors quelles sont les types de réactions que vous pourriez rencontrer ?

CELUI/CELLE QUI NE COMPREND PAS VOTRE DECISION
Cette personne va vous démontrer par A+B que ce que vous faites c’est nul, c’est complètement fou et insensé ! Souvent parce que cette personne n’a jamais eu connaissance de ce type de démarche. Souvent, dit-on, c’est parce que cette personne est inquiète pour vous. Clairement quand on se prend ça dans la tronche, on en a rien à foutre qu’elle s’inquiète ou pas … juste « bordel !! pourquoi tu ne peux juste pas respecter ma décision ? »

Il va falloir être fort pour encaisser ces blablas car cela peut fortement remettre en cause votre projet ! Soyez sûr et confiant pour que rien n’altère votre décision !

CELUI/CELLE QUI S’EN FOUT
C’est une réaction qui surprend et qui peut être déstabilisante à gérer ! Généralement, cette personne utilise cette technique pour se protéger de ses propres émotions. On l’a tous fait à un moment donné, pour finir en train de chialer dans son lit !!! Il faut juste un peu de temps à cette personne pour réaliser la nouvelle et se préparer psychologiquement à la suite des évènements.

Laissez cette personne digérer la chose et revenir vers vous, il/elle aura compris et se sera fait à l’idée.

CELUI/CELLE QUI EST COMPLETEMENT DANS LE DENI
C’est une autre technique de protection qui consiste à ne pas accepter la réalité des choses ! Cette personne s’imagine à tout moment que vous allez revenir sur votre décision et ne souhaite en aucun cas penser à la seule finalité des choses : vous allez partir ! En général, vous ne pourrez même pas discuter de votre projet puisqu’il/elle se braquera directement.

CELUI/CELLE QUI EST SOUS LE CHOC
C’est une réaction à laquelle je ne m’attendais pas, et pourtant évidente ! J’avais l’impression que j’avais annoncé la mort. Cette personne est complètement renfermée, silencieuse, sans expression … C’est très difficile à gérer puisqu’on a l’impression d’avoir causé du mal et se sentir coupable de quelque chose. On ne sait pas quoi dire ni quoi faire pour améliorer la situation. Et franchement, il n’y à rien que vous puissiez faire, juste attendre.

Le mieux est de laisser gérer cette personne, car les larmes peuvent couler à tout moment.

CLEUI/CELLE QUI VOUS SOUTIENT A FOND
Très franchement, il y en a peu. Voilà c’est dit !

CELUI/CELLE QUI EST PLUS EXCITE(E) QUE VOUS
A l’inverse, des réactions précédentes, il y a quand même des personnes qui sont trop contents pour vous. Tellement contents qu’on a l’impression que c’est eux qui vont partir et qui l’on déjà annoncé à d’autres !! C’est très rigolo à vivre. Et bizarrement, vous vous mettez dans l’autre situation, vous devez canaliser l’excessive énergie de cette personne !

Essayer de ne pas annoncer ce départ trop tardivement pour que tout le monde puisse se faire à l’idée que vous ne serez plus là pendant un petit moment. Pour ma part, j’ai fait mon annonce 3 mois avant mon départ (après des mois et des mois de réflexion). Malgré le fait que je parte souvent voyager seule, c’est le voyage au long cours qui a surpris les gens. Et parce que je ne parle pas pour rien dire, je ne pouvais pas évoquer ce projet avant d’être vraiment sûre de ma décision.

Et vous, quels ont été la réaction de vos proches ? Partagez les moi 🙂

A bientôt,

So.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.