Ushuaia : la ville du bout du monde

C’est un peu le rêve ultime d’atteindre la ville du bout du monde. Mais y aller demande beaucoup de temps, que ce soit par la terre ou par les airs. Alors est-ce que ça vaut le coup de partir littéralement au bout du monde ?

Comment aller à Ushuaia ?

Par voie terrestre 

Le trajet en bus a été interminable pour ma part. Je suis allée à Ushuaia depuis Puerto Madryn. Seulement, il n’y a pas de bus direct. Il faut obligatoirement passer par Rio Gallegos. A Rio Gallegos, il n’y a qu’un seul départ quotidien. Puis vous devrez traverser un bout de Chili, ce qui veut dire passer par l’immigration 2 fois, traverser un canal en bateau. Le tout en 10h au plus rapide. 

Par voie aérienne

Généralement, vous pouvez arriver depuis Buenos Aires en 3h de vol. Ou bien de Calafate en 1h. C’est la solution la plus facile et la plus rapide, peut être pas la plus économique.

Que faire à Ushuaia ?

Prendre le train du bout du monde 

Pour cela il suffit de vous rendre à la gare pour prendre ce fameux train à vapeur. 2 options sont possibles : le taxi ou le shuttle. D’autres peuvent également s’essayer au stop. Puis vous avez un départ à peut près toutes les demies-heures. Ce train vous fait une petite promenade à travers le parc national de Terre de Feu. C’est une bonne option pour celles et ceux qui n’ont pas envie de faire de randonnées ou qui disposent de très peu de temps à Ushuaia.

Vous avez la possibilité de revenir au point de départ avec ce même billet ou bien de continuer votre parcours à la station d’arrivée, généralement avec les tours organisés.

Prix : AR$1800 (octobre 2019)

Randonner dans le parc national de Terre de Feu

Le parc se situe à 1h de transport depuis Ushuaia. Idem vous pouvez vous y rendre en taxi ou prendre le shuttle à la gare routière. Ce shuttle aller-retour vous coutera AR$850 (octobre 2019) et vous pouvez combiner avec l’activité du train du bout du monde. 

Parc National Tierra del Fuego

L’idée est de se rendre au dernier stop du shuttle et de revenir vers le centre d’informations tout en se baladant dans le parc. Il est très facile de randonner, les sentiers ne sont pas difficiles. Les paysages sont sublimes mais tout dépend de la période. Par exemple, mi-octobre, les arbres n’avaient pas encore retrouvé leur feuillage. Il est même possible que vous rencontreriez de la neige à cette période. Le temps change très rapidement et même à l’intérieur du parc. Le vent souffle facilement et peut rendre la visite pénible.

Prix : gratuit (apparemment il y a eu un problème dans leur système ce qui faisait que lors de mon passage, je n’ai pas eu à payer l’entrée)

Aller au Glacier Martial

C’est une randonnée facile depuis Ushuaia. Vous avez le sentier pour randonneurs qui vous fera passer à travers la forêt ou bien si vous ne voulez pas, vous pouvez également juste emprunter la route mais faites attention aux voitures. Pour ma part, je ne me suis pas rendue jusqu’en haut du glacier pour la simple et bonne raison qu’à mi-octobre, tout était gelé. Et il est très difficile voire impossible de monter sans crampons (que vous pouvez louer) ! Le sentier des randonneurs était lui-même couvert de neige, il faut donc s’équiper avec des vêtements imperméables. Ou bien prévoir des vêtements de rechange. Du coup, je me suis juste arrêtée à la jolie Casona de Te au style très « british » mais c’est très cher !

N’hésitez pas à demander à vos hébergements pour plus d’informations et les conseils selon votre période !

Randonner à la Laguna Esmeralda

C’est une autre randonnée phare de Ushuaia … que je n’ai malheureusement pas faite pour les mêmes raisons que le glacier Martial. Pour vous rendre à la laguna, vous avez les 2 mêmes options : le taxi ou le shuttle. Le prix du shuttle était de AR$550 (octobre 2019). Ou sinon vous pouvez tenter de lever le pouce. Vous serez déposé à l’entrée du sentier. Il avait neigé quelques jours avant mon arrivée ce qui a rendu le sentier totalement recouvert de neige, parfois à des hauteurs de genoux ! Ajouté à cela, de la boue ! Et tout ça pour finalement arriver devant la laguna complètement congelé ! 

Naviguer sur le Canal de beagle

Pour cela, vous devez passer par une agence. Souvent le prix est le même et inclus les mêmes arrêts, à savoir la croisière, le phare des Eclaireurs, l’ile aux oiseaux et selon le prix, l’ile des manchots. Toutes ces agences se trouvent au niveau du port. C’est d’ailleurs ici que vous allez trouver le très fameux panneau Ushuaia !

Ushuaia aura été une jolie découverte avec cette vraie sensation de bout du monde. Le paysage est unique entre son côté maritime, ses montagnes aux alentours et ses petites maisons uniques. Il avait fait relativement beau lors de mon passage, les lumières étaient très belles. Mon expérience a été une réussite et on se sent fière d’avoir été jusqu’au bout du monde. Vraiment, je vous recommande d’y aller !