Zion Park : une pépite nichée au sud de l’Utah

Nous arrivons maintenant dans l’Utah pour visiter Zion Park, à 2h de route de Las Vegas. C’est un parc national, vous pouvez donc utiliser le pass America The Beautiful pour entrer dans ce parc. Afin de préserver l’environnement de la pollution, les voitures doivent être laissées à l’entrée. Pour cela, des shuttles ont été mis en place pour circuler gratuitement aux différents points du parc.

Nous n’avions que la journée pour visiter Zion Park. Mais comme pour tout parc américain, quelques jours sont nécessaires si vous voulez profiter pleinement du lieu. Nous avons décidé de faire la randonnée des Emerald Pools Trails. C’est une balade assez facile qui permet de se promener dans le canyon verdoyant et de tomber sur des piscines naturelles : lower emerald pool, middle emerald pool et upper emerald pool, d’où son nom. Elle fait partie des célèbres randonnées de ce parc avec le Angel Landing Trail et The Narrows.

center zion park

Etant limitées par le temps, il fallait faire un choix de randonnée. Même si le Angel Landing Trail est LA randonnée la plus célèbre du parc mais aussi l’une des plus dangereuse du monde, je ne me sentais pas trop rassurée de grimper en haut de la crête. Si vous voulez la faire, vérifiez bien les conditions météorologiques car elle peut parfois être fermée aux randonneurs … ce qui, je crois, était le cas pour nous ce jour-là. Prévoyez également le temps à consacrer : c’est bien de monter mais redescendre c’est pas mal aussi. Et puisque vous êtes plus courageux, profitez un maximum car la vue doit être imprenable et à couper le souffle !

Ce parc est tout de même à l’image de l’état de Utah avec ses pierres rouges orangées, mélangées à la verdure des arbres. Un mariage de couleur plutôt inattendu mais qui fonctionne tellement bien ensemble. Les couleurs sont d’autant plus magnifiques lorsqu’elles sont contrastées avec le bleu d’un ciel ensoleillé ! J’ai adoré !

Sauf que … ce parc m’a laissé un souvenir en demi-teinte malheureusement.

Juste avant de commencer la Emerald Pools Trails, j’ai remarqué un affût de monde au début du sentier. Très bien … En s’approchant, nous avons découvert qu’ils observaient une araignée aux pattes énormes (et rien que d’en parler brrr…) ! Malheureusement pour mon amie et moi (donc 2 sur les 3 que nous sommes), nous avons une peur bleue de ces créatures là !! Cette randonnée commençait mal puisqu’un couple nous confiait en avoir rencontré plusieurs le long du parcours. Mauvais point pour moi. Cela ne nous a pas empêché pour autant d’avoir fait cette randonnée mais avec un sentiment de garde permanent. En arrivant au Lower Emerald Pool, ce sentiment s’est dissipé par la beauté du lieu ! Cette roche et ces falaises, ma-gni-fique !

emerald pool trail

Sauf qu’en continuant notre parcours, nous avons entendu une femme hurler un charabia en anglais et j’ai compris le mot « tarentula » et là, le drame. Je lui ai demandé ce qu’il se passe, et elle nous a expliqué que sur le mur d’un passage étroit, se trouve une énorme tarentule. Bien sûr, panique à bord … « on fait demi-tour sivouplé ? » ! Eh bien non … nous nous sommes mises en formation queleuleu tête baissée avec en tête de formation ma seule amie qui n’avait pas peur pour nous guider le chemin. Et c’est ainsi que nous avons poursuivi notre avancée dans cette randonnée plutôt mouvementée en émotion.

upper emerald pool

zion park trail

A la fin de ce parcours, nous avons décidé de faire la Riverside Walk. C’est une balade agréable et facile à faire et qui longe la Virgin River. C’est d’ailleurs par ce sentier-là que vous pourrez joindre le début des Narrows.

riverside walk zion park

virgin river zion park

Au fur et à mesure que la lumière du jour diminuait, la couleur de la roche se transformait en un rouge bien vif ! Ces hauteurs nous rendent tellement minuscules à côté. La nature est vraiment très surprenante. Juste très beau à voir !

sunset zion park

sunset zion park

Ce parc est encore très sauvage, souvent délaissé pour d’autres parcs plus célèbres ce qui est bien dommage. Malgré cette petite expérience, cela n’entache en rien la beauté du lieu. Et nous n’avions pu en découvrir qu’une infime partie.

 

Et vous connaissez-vous Zion Park ?

 

So.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.