Faut-il se rendre au lac Titicaca ?

Qui ne connaît pas son nom : le lac Titicaca ? Pourquoi est-il si célèbre ? Pour la bonne raison qu’il s’agit du plus haut lac navigable au monde ! Eh oui, il se situe quand même à plus de 3800 mètres d’altitude. Dans la culture Inca, ce lac est chargé de mythes et d’histoire.

titicaca lake
Lac Titicaca

C’était tout bonnement une évidence qu’un passage au lac Titicaca devait faire parti de l’itinéraire. Mais faut-il la peine d’y aller ?

Ce lac se situe à cheval entre le Pérou et la Bolivie. Vous pouvez donc le visiter du côté péruvien et/ou bolivien. J’ai fait les deux.

Ma journée à La Paz n’était pas des plus mémorable. Située à 4000 mètres d’altitude, la ville est très grande mais aussi très polluée car elle se loge dans une espèce de cuvette entourée de montagnes. Plus les gens sont riches, plus ils vivent en hauteur. Et inversement. Globalement, les rues montent et descendent. Il y a de jolies petites places, semblables à celles au Pérou. Le marché des sorcières vaut le détour ainsi que ses ruelles qui regorgent de petits magasins aussi mystiques les uns que les autres. Mis à part ça, ce n’était pas sans regret de ne rester que 24h à La Paz.

la paz
La Paz

C’est donc avec la compagnie Bolivia Hop, la petite soeur de Peru Hop, que nous partons en direction de Cuzco. L’organisation est aussi bien réglée qu’avec Peru Hop mais notre guide est beaucoup moins sympathique… On sent que la Bolivie n’a pas les mêmes moyens que son voisin le Pérou. Les bus sont plus anciens, le confort est plus rustique. Mais, ça fait l’affaire. Tout ce qu’on veut c’est aller à Cuzco !!

Premier arrêt : Copacabana ! Non non, pas la ville au Brésil. Mais oui, il existe bien une autre ville du même nom et celle-ci borde le lac Titicaca.

A Copacabana, la ville est petite. Elle n’est pas très urbanisée, les rues sont poussiéreuses. Je ne lui trouve pas beaucoup de charme personnellement. Il y a majoritairement des restaurants, des hôtels/hostels et des shops souvenirs. Une journée voire une après-midi est largement suffisante pour « visiter » la ville. Mais c’est aussi le point de départ pour la fameuse Isla Del Sol. Elle figure parmi de nombreuses petites îles présentes sur le lac Titicaca.

isla del sol
Isla del Sol

Vous pouvez visiter l’Isla Del Sol en une demi-journée grâce à une petite randonnée qui part d’un bout de l’île à l’autre. Le bateau met 1h30 pour atteindre l’Isla Del Sol, il vous déposera d’un côté de l’île. Il n’y a qu’un seul sentier donc aucune chance de vous perdre (normalement). La randonnée n’est pas compliquée mais elle peut le devenir à cause de l’altitude. Les plus rapides d’entre vous pourront la parcourir en 30-40 minutes. Mais le plus important est de bien y aller à votre rythme.

Arrivés de l’autre côté de l’île où vous retrouverez une petite civilisation, vous aurez la possibilité de reprendre le bateau afin de retourner sur Copacabana ou bien, passer une nuit sur l’île.

Après une nuit à Copacabana, direction Puno. Et on repasse au Pérou. Au passage de la frontière, Bolivia Hop ne nous prend plus en charge mais Peru Hop. Puno est plus touristique, mieux aménagée et plus urbanisée que Copacabana. Je trouve un petit charme à cette ville même si ce n’est pas au goût de tout le monde. Il ne faut pas s’éternisez à Puno, une journée suffit pour en faire le tour.

puno peru
Puno

Du côté de Puno, vous pourrez aller visiter les fameuses « îles flottantes » ! Vous pouvez y aller très tôt en journée ou en fin de journée avec le coucher de soleil sur le lac, ce que nous avons fait. Clairement, c’est sympa à voir mais c’est purement touristique. Je n’y vois aucun charme ni authenticité car tout est agencé pour les touristes seulement. C’est intéressant de connaître la façon dont sont construites ces îles flottantes mais ça s’arrête là.

Iles flottantes

Le lac Titicaca est selon moi pas vraiment indispensable. J’y ai été car je voulais le voir. On a l’impression d’être face à l’océan tellement c’est grand. Même en y naviguant, on se retrouve vraiment seul sur ce lac avec juste l’horizon à perte de vue. Si vous avez du temps à consacrer, faites une petite journée là-bas. A l’inverse, si votre planning est déjà serré, gardez du temps pour un autre lieu.

 

Et vous ? Qu’avez-vous pensé du lac Titicaca ?

 

So.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *